Membres
Partenaires
Actualités
Bloc-notes

Bibliographie

  • 2017



    DIRECTION DE L’INFORMATION SCIENTIFIQUE ET. Livre blanc — Une Science ouverte dans une République numérique — Guide stratégique: Études et propositions en vue de l’application de la loi [En ligne]. [s.l.] : OpenEdition Press, Disponible sur : < http://books.openedition.org/oep/1706 >ISBN : 978-2-8218-7842-6.

  • NOUGARET C. Une stratégie nationale pour la collecte et l'accès aux archives publiques à l'ère numérique [En ligne]. Disponible sur : < https://francearchives.fr/file/b0d6555950508ab637adb10ece33d381644d6d37/2017_03_24_RAPPORT_DEFINITIF_NOUGARET.compressed.pdf > (consulté le sans date)

  • BRANDL E. « Diversité des usages des bibliothèques numériques. Méthodes d’étude à partir de l’exemple de Gallica. | Enssib. ». In : [En ligne]. [s.l.] : [s.n.], Disponible sur : < http://www.enssib.fr/recherche/enssiblab/les-billets-denssiblab/gallica-usages-numeriques-methodes-logs-video >
  • 2016


    CAUVIN T. Public History: A Textbook of Practice. [s.l.] : Taylor & Francis Group, 304 p.ISBN : 978-0-7656-4591-3.
    Résumé : Public History: A Textbook of Practiceis a guide to the many challenges historians face while teaching, learning, and practicing public history. Historians can play a dynamic and essential role in contributing to public understanding of the past, and those who work in historic preservation, in museums and archives, in government agencies, as consultants, as oral historians, or who manage crowdsourcing projects need very specific skills. This book links theory and practice and provides students and practitioners with the tools to do public history in a wide range of settings. The text engages throughout with key issues such as public participation, digital tools and media, and the internationalization of public history.Part One focuses on public history sources, and offers an overview of the creation, collection, management, and preservation of public history materials (archives, material culture, oral materials, or digital sources). Chapters cover sites and institutions such as archival repositories and museums, historic buildings and structures, and different practices such as collection management, preservation (archives, objects, sounds, moving images, buildings, sites, and landscape), oral history, and genealogy. Part Two deals with the different ways in which public historians can produce historical narratives through different media (including exhibitions, film, writing, and digital tools). The last part explores the challenges and ethical issues that public historians will encounter when working with different communities and institutions. Either in public history methods courses or as a resource for practicing public historians, this book lays the groundwork for making meaningful connections between historical sources and popular audiences.
    Note Note
    <p>Voir en particulier le chapitre 8 : "Digital Public History"</p>


  • DIRECTION DE L’INFORMATION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE - CNRS. Livre blanc — Une Science ouverte dans une République numérique [En ligne]. Marseille : OpenEdition Press, (Laboratoire d'idées). Disponible sur : < http://books.openedition.org/oep/1548 >ISBN : 978-2-8218-6869-4.
    Résumé : A l’heure où le projet de loi « pour une République numérique » propose l’insertion dans le Code de la recherche de dispositions relatives à l’open access, le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), aux côtés de ses partenaires dans le projet ISTEX ainsi que d’un grand nombre de chercheurs et d’acteurs du domaine de la recherche publique, propose par ce Livre blanc le fruit de ses réflexions et analyses. Depuis plusieurs années, la communauté scientifique de la recherche publique avance la nécessité de créer un cadre juridique et organisationnel pour l’accès aux données et informations scientifiques et techniques dans le monde numérique, en particulier aux données issues de sa propre activité de recherche. Ce Livre blanc rend compte de ces réflexions, des pratiques des chercheurs quant à l’utilisation de l’information scientifique et technique et des outils numériques. L’ensemble des propositions formulées pour la création d’un Science ouverte est le fruit d’un travail commun et de témoignages forts du monde de la recherche.
    Mots-clés : open access, open data, open science.

  • EUROPEANA. White Paper on Best Practices for Multilingual Access to Digital Libraries [En ligne]. Disponible sur : < http://pro.europeana.eu/files/Europeana_Professional/Publications/BestPracticesForMultilingualAccess_whitepaper.pdf > (consulté le sans date)

  • ROUSTAN M., MONJARET A., CHEVALLIER P., BRAULT J., TARSOT-GILLERY S. La recherche dans les institutions patrimoniales: sources matérielles et ressources numériques. Villeurbanne : Presses de l'enssib, ISBN : 979-10-91281-84-3.


  • WEBER R. H., CHROBAK L. « Legal Implications of Digital Heritagization. ». RESET [En ligne]. n°6,. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.4000/reset.826 >


  • ROSNAY M. D. DE, GUADAMUZ A. « Memory Hole or Right to Delist?: Implications of the Right to be Forgotten for Web Archiving. ». RESET [En ligne]. n°6,. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.4000/reset.807 >


  • PALOQUE-BERGES C. « Vers des lieux de mémoire réticulaires ?: Construire un patrimoine de la communication des sciences et des techniques du numérique. ». RESET [En ligne]. n°6,. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.4000/reset.839 >


  • GEBEIL S. « La patrimonialisation numérique des mémoires de l’immigration maghrébine en France dans les années 2000. ». RESET [En ligne]. n°6,. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.4000/reset.853 >


  • NATALE E. « Les médiations numériques du patrimoine: Le cas du centenaire de la Première Guerre mondiale. ». RESET [En ligne]. n°6,. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.4000/reset.787 >


  • VALOIS-NADEAU F. « Rethinking heritagization through the digitization of familial archives: The case of Léo Gravelle’s website. ». RESET [En ligne]. n°6,. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.4000/reset.773 >


  • MUSIANI F., SCHAFER V. « Patrimoine et patrimonialisation numériques. ». RESET [En ligne]. n°6,. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.4000/reset.803 >

  • SEVERO M., CACHAT S. Patrimoine culturel immatériel et numérique: transmission, participation, enjeux. [s.l.] : L'Harmattan, ISBN : 978-2-343-10654-0.

  • BOURGATTE M., ÉD. Quelles humanités numériques pour l'éducation?: ouvrage collaboratif édité en temps réel. Paris : MKF Editions, 87 p.ISBN : 979-10-92305-19-7.

  • Patrimonialisation du numérique et numérisation du patrimoine : Regards croisés [En ligne]. Disponible sur : < http://www.cnrs.fr/mi/IMG/pdf/synthesepatrimoine_numeriquevf.pdf >

  • FEMS, GLUMINEAU G., DELARGE A. Les actions citoyennes dans les musées [En ligne]. Disponible sur : < http://www.fems.asso.fr/wp-content/uploads/2017/02/Les-actions-citoyennes-dans-les-mus%C3%A9es-rapport-et-fiches-experiences-FEMS.pdf > (consulté le sans date)
  • 2015


    SAEMMER A. Rhétorique du texte numérique: figures de la lecture, anticipations de pratiques. Villeurbanne, France : Presses de l’enssib, impr. 2015, 287 p.ISBN : 979-10-91281-45-4.
    Mots-clés : Hypertextes, Lecture sur écran, Littérature sur Internet, Livres numériques, Multimédias interactifs -- Art d'écrire.

  • PAQUIENSÉGUY F., MIGUET M. Lectorat numerique aujourd'hui : pratiques & usages: Résultats d'enquête 2011-2013. [s.l.] : Archives contemporaines, 113 p.ISBN : 9782813001382.
    Résumé : Le livre numérique, la lecture numérique et plus encore le lectorat numérique sont au cœur des préoccupations actuelles des professionnels des bibliothèques, du secteur de l’édition et de la presse ou encore des chercheurs en Sciences Humaines et Sociales.Prenant appui sur les résultats qualitatifs et quantitatifs de l’enquête « Usages d’Ebook et pratiques d’écran », une des premières du genre menée entre 2011 et 2013, cet ouvrage présente le regard de deux chercheuses françaises en Sciences de la Communication sur un objet en construction, traversé de controverses et porteur de promesses. S’abstenant de tout discours déterministe ou prescripteur sur la place des liseuses et autres tablettes, cette étude sur la formation des usages des « digital contents » questionne deux processus qui s’entrelacent : les pratiques culturelles liées aux livres, mais aussi celles liées aux écrans.Cette recherche, financée par le Conseil Scientifique de Paris 8, se veut avant tout heuristique et critique, elle apporte des éléments de compréhension des enjeux à l’œuvre dans les pratiques de lecture numérique en émergence et à propos de la formation des usages innovants déclarés par le corpus de cinquante lecteurs numériques.Structuré en 6 chapitres, ce compte-rendu de recherche permet à la fois de présenter l’étude et sa méthodologie, de donner une première lecture du corpus étudié et d’évaluer la complexité du sujet à travers plusieurs de ses versants : celui de la lecture numérique, celui des modalités de lecture, celui de la généalogie - à la fois du dispositif et de la lecture-, pour aborder enfin la question de la posture du lecteur entre rationalisation et innovation.Ainsi cet ouvrage invite-t-il le lecteur à repenser le rapport entre dispositif technologique et formation des usages ainsi qu’à souligner l’importance des facteurs comme l’identité, la représentation de la technologie comme celle de la lecture chez les lecteurs « numériques ».
    Mots-clés : Social Science / General.
  • 0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 500